Une histoire populaire du sport aux États-Unis

Éditeur LUX
Collection : MEMOIRE DES AMERIQUES
Paru le
Papier ISBN: 9782895962427
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782895967118
Offrir en cadeau numérique
Numérique - Pdf Protection: filigrane ISBN: 9782895968993
Offrir en cadeau numérique
Disponibilité en librairie :
Quantité

Fin août 2016, le joueur de football américain Colin Kaepernick pose un genou à terre au moment de l’hymne national pour protester contre les violences policières racistes, ce qui lui vaut des éloges pour son courage, mais aussi de violentes critiques, notamment de la part de Donald Trump. On s’est beaucoup étonné qu’un athlète professionnel plonge ainsi le monde du divertissement dans la tourmente politique. Pourtant, l’histoire des États-Unis regorge d’athlètes hors norme qui ont eu le courage d’affronter les injustices et les préjugés de leur époque. C’est la vie et les exploits de ces héros, parfois méconnus, souvent adulés, que raconte Une histoire populaire du sport aux États-Unis. De Moses Fleetwood Walker, baseballeur afro-américain qui, dans les années 1880, a dû affronter supporters et coéquipiers racistes pour pouvoir jouer dans la première ligue, à Alice Coachman, première femme noire à gagner une médaille d’or aux Jeux olympiques en 1948, en passant par Joe Louis, Jesse Owens, Jackie Robinson et Muhammad Ali, Zirin raconte l’histoire de ces athlètes qui ont su à la fois galvaniser les foules et transformer la société en profondeur.

Les libraires craquent

  • Une suggestion de Christian Vachon par la librairie Pantoute

    Sélection de juin 2017.


  • Commenté dans la revue Les libraires par Christian Vachon, librairie Pantoute

    Du christianisme musculaire, soutien d’une nation conquérante, de Teddy Roosevelt aux stades colossaux, temples du dogme libéral du ruissellement économique du XXIe siècle, en passant par la hantise d’une Amérique se ramollissant dans les années 50, l’onde de choc de Muhammad Ali, et les Jackie Robinson, Billie Jean King et Martina Navratilova, rêves d’espoir des Noirs, des femmes, des gais, Dave Zirin martèle cette vérité : impossible de prétendre que le sport n’a rien de politique, la surface de jeu est l’endroit où s’affrontent les injustices et les préjudices de l’époque, l’endroit où nous projetons nos pensées et nos craintes. Une œuvre plus militante que savante, certes (il faut s’armer d’un recul critique), mais tout de même une œuvre salutaire, nous descellant les yeux, dénonçant l’hypocrisie d’un milieu, avide de pouvoir et de richesses, niant les discriminations et les inégalités.

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres