La langue racontée : s'approprier l'histoire du français

Éditeur SOMME TOUTE
Collection : Identité
Paru le
Papier ISBN: 9782897940676
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782897940690
Numérique - PDF Protection: filigrane ISBN: 9782897940683
Disponibilité en librairie :
Quantité

Faire l’histoire d’une langue, c’est faire l’histoire des gens qui l’ont parlée, écrite, chantée, vécue. Un mot seul ne peut changer de sens comme par génération spontanée. Ce sont les personnes qui l’utilisent dans différents contextes qui, lui accordant de nouvelles connotations, ou le rattachant à une nouvelle réalité, inconsciemment ou non, lui donnent un nouveau sens. L’histoire de la langue française est faite de ces décisions arbitraires, de ces accidents de parcours, de ces concours de circonstances. Si le français a été la lingua franca de prestige pendant longtemps, ce qui fait qu’il en garde encore les rubans et les paillettes, il n’est pas que ça, et il n’a pas été que ça. Il a été aussi la langue des gens ordinaires, des gens dont on ne parle pas dans les livres. Mais ce sont ces gens qui ont contribué à faire du français ce qu’il est aujourd’hui. L’histoire du français, c’est aussi leur histoire. C’est notre histoire. Il est temps de nous l’approprier.

Dans ce dernier livre de la trilogie sur la langue, Anne-Marie Beaudoin-Bégin met en lumière, avec toujours plus de justesse et de pédagogie, les liens qui unissent les gens à une langue. À quel point langue et société se nouent dans des habitudes lexicales mais aussi leurs transformations. Les deux premiers livres de l’autrice, La langue rapaillée (Somme toute, 2015) et La langue affranchie (Somme toute, 2017), sont sur les listes d’études de nombreux programmes et de nombreuses formations en linguistique. Ces livres audacieux, parfois même irrévérencieux, symbolisent la réappropriation d’une langue pour en faire une fierté.

Les libraires vous invitent à consulter

La rentrée littéraire 2019 : Essai

Par publié le

À surveiller Les besoins artificiels : Comment sortir du consumérismeRazmig Keucheyan (Zones)L’abondance fait partie de nos vies. Consommer veut presque nécessairement dire surconsommer parce que nos achats outrepassent bien souvent le rayon des produits essentiels. Ce livre tente de porter l’éclairage sur ce qui pourrait nous propulser vers un nouvel affranchissement, en pensant ce qui fait partie de nos besoins « authentiques », ce qui ne va pas sans la réévaluation de nos valeurs fondamental

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres