Fanny Cloutier, ou, l'année où j'ai failli rater mon adolescence

Éditeur MALINS (LES)
Paru le
Papier ISBN: 9782896574186
Numérique - Epub Mise en page fixe ISBN: 9782896574209
Offrir en cadeau numérique
Numérique - Pdf Protection: filigrane ISBN: 9782896574193
Offrir en cadeau numérique
Disponibilité en librairie :
Quantité

J’ai souvent entendu dire que la chose la plus difficile, dans la vie, c’est de commencer quelque chose. — Alors 3-2-1 : go. — Je m’appelle Fanny Cloutier. J’ai quatorze ans, presque quinze mais pas vraiment pour être honnête. Les deux choses que je sais faire le mieux, dans la vie, c’est dessiner et subir (oui SUBIR) les décisions excentriques de père. *** Euh. À qui je parle, en fait ? *** Si tu lis ces lignes, c’est que mon journal est = A) tombé dans le métro (bon, je prends jamais le métro, qu’est-ce que je raconte). B) Pire. Qu’il a glissé de mon sac, direct devant l’entrée de l’école (OMG, faites-que-ce-soit-pas-ça) C) Ou catastrophe de type international : c’est que TU ES MON PÈRE. Cette année, je suis passée à un demi-cheveux de rater mon adolescence et je sais une seule chose avec certitude : sans toi, journal, je n’y serais JAMAIS arrivée.

Les libraires vous invitent à consulter

Nos chouchous de la saison

Par publié le

1) Les Parpadouffes au pays des beaux pruneauxCyril Doisneau, Francis Rossignol et Séraphine Menu, La Pastèque, 48 p., 16,95$ Les Parpadouffes sont de drôles de petites bestioles qui s’empiffrent d’une bonne centaine de crêpes tous les matins. Il y a parmi eux un intellectuel, un casse-cou et un glouton. « J’ai fait un rêve incroyable! Nous trouvions des beaux pruneaux, et c’était la meilleure chose que nous avions mangée de nos vies! », dit le premier. Et voilà l’aventure mise sur pied, les cré

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres