Revues culturelles

Liberté, No 319 : Avec ou contre nous

Date de parution : Février 2018

Éditeur: LIBERTE

ÉDITORIAL Droit de cuissage et consumation Jean Pichette / 2 DOSSIER Avec ou contre nous 16 / Présentation  Le collectif 19 / N’euphémisons pas l’inacceptable ! Jean-François Bouthors 22 / Une impunité en fin de règne ? Diane Lamoureux 25 / De quoi le nom de Le Pen est-il le nom ? andré perrin 28 / Rock star et tragédie Eftihia Mihelakis 31 / L’archidiacre populiste du patriotisme canadien Anouk Bélanger et Bachir Sirois-Moumni 34 / Cette idiote si utile Maxime Blanchard 37 / À la défense de l’indéfendable ? François Parenteau 40 / Gigantomachie vénézuélienne Ricardo Peñafiel ENTRETIEN Pierre Bayard Dans les défilés du langage Clément De Gaulejac ...
Voir le panier

Lettres québécoises, No 169

Date de parution : Mars 2018

Éditeur: LETTRES QUEBECOISES

Le numéro 169, à paraître le 22 mars, présente Marie-Claire Blais en couverture et un dossier de plus de 20 pages sur son immense œuvre.   On peut y lire :   « Le cri de la conscience» : un autoportrait par Marie-Claire Blais « Un feu intérieur qui ne s’éteint pas» : un portrait de Marie-Claire Blais par l’écrivaine Pauline Michel Les réponses de Marie-Claire Blais au Questionnaire LQ « Faire parler autres » : une incursion dans la bibliothèque et les lectures de Marie-Claire Blais par Jérémy Laniel « Un gigantesque roman-poème » : un texte sur la publication du 10e et dernier tome du cycle de « Soifs» par Mic ...
Voir le panier

Moebius No.157 : Tous les serpents connaissent le goût des fruits

Date de parution : Avril 2018

Éditeur: MOEBIUS

Qu’est-ce qu’un serpent? Qu’est-ce qu’un fruit? Dans un système sans friction, où l’herbe est souple, donnons au serpent ce qui ondule et au fruit ce qui mûrit lentement, perché; donnons au serpent et au fruit la lenteur; supposons les deux gorgés de soleil. Sur un même plan : la sinusoïde et la sphère; le produit de l’œuf et celui de la fleur. Si ce qui mord fraie avec ce qui invite, que peut-on observer? Quelles connaissances, quelles innocences? Attendons que ce qui ondule fonde sur ce qui mûrit, et méfions-nous qu’il ...
Voir le panier

Estuaire, No 172

Date de parution : Mars 2018

Éditeur: ESTUAIRE

Imaginons une maison. Imaginons un abri, un refuge. Imaginons le contraire : un lieu qui ne permet aucun arrêt, aucun repli. Puis le contraire encore : un lieu dont on ne peut sortir. Imaginons la pluie qui tombe, les intempéries, le vent qui brasse la tôle et les feuilles. Les murs qui existent à peine. Imaginons une fenêtre ici, une porte là. Imaginons qui peut bien habiter un tel lieu. Mais la vie ne tient pas dans un rêve. Ni sur une photographie. Pourtant, c’est à cet art que je songe au moment d’ouvrir ce numéro. J’ai en t ...
Voir le panier

Lettres québécoises, No 166

Date de parution : Mai 2017

Éditeur: LETTRES QUEBECOISES

LQ réitère l’importance d’une critique littéraire forte et y consacre son cahier le plus imposant. Plus d’une trentaine d’ouvrages y sont traités à chaque parution. Le magazine compte maintenant cinq cahiers distincts : Cahier Écrivain vedette, le Cahier Dossier, le Cahier Critique, le Cahier Vie littéraire et le Cahier Création.   Le numéro 166, présente Catherine Mavrikakis en couverture. On peut y lire : L’autoportrait « Je ne renierai jamais la femme qui me hante ». Une lettre à Catherine Mavrikakis signée par Valérie Lebrun. Un questionnaire maison auquel a répondu l’écrivaine. Et une entrev ...
Voir le panier

TicArtToc, No 9 : L'exil

Date de parution : Décembre 2017

Éditeur: Diversité artistique Montréal (DAM)

La pensée de… 4. E x i l ( s ) Damian Nisenson L’invitée TicArtToquée 5. Le parcours de mon père Margaret Archer Édito 6. Apprivoiser l’ailleurs Jérôme Pruneau Trajectoires 10. La ruée vers l’autre Mafane 14. Mon être hybride Ludmila Steckelberg 18. Ex-il une transmutation réciproque Maryam Izadifard 22. Être différent n’a jamais été un choix Hamza Issaa Ahmat Maouloud Carte blanche 26. Mémoire, histoire, fleurs bleues et quelques exils Jean-François Leclerc Réflexion(s) 32. L’exil est ce qui m’arrive Pierre Ansay 36. Poétiser l’espace afin de se réancrer Catherine Barnabé ...
Voir le panier

Histoire Québec, No 23 : Histoires de familles

Date de parution : Janvier 2018

Éditeur: HISTOIRE QUEBEC

L'édition hivernale d'Histoire Québec se penche sur une thématique riche, la famille. Famille d'antan comme d'aujourd'hui, ancêtres lointains ou moins, êtres que l'on choisit ou ceux assis sur une branche du même arbre généalogique que nous, le thème se décline de plus d'une façon. Il s'enrichit des avancements de la génétique et glisse même du côté des sciences pures avec un article sur le métissage des populations et les migrations à la lumière de l'étude de l'ADN autochtone. Ce numéro propose, entre autres, l'histoire de ...
Voir le panier

Revue Le Sabord, No 109

Date de parution : Mars 2018

Éditeur: ART LE SABORD

Premier numéro d’un diptyque qui souligne la temporalité passée et à venir, tant dans une perspective littéraire que visuelle. Revisitez avec auteurs et artistes les souvenirs qui reviennent hanter la mémoire, les échos issus du fond des âges. Plongez dans l’antérieur, l’enfance, ses reliquats, ses gravats, sa nostalgie, ses récits inscrits en hiéroglyphes dans l’esprit. Sondez les terres ancestrales, sans omettre le maintenant. Auteurs :  Laetitia Beaumel, Pascale Beauregard, Vanessa Bell, Virginie Blanchette-Doucet, Dgino Cantin, ...
Voir le panier

Liberté No 318 : Les médias à l'ère de la post-vérité

Date de parution : Novembre 2017

Éditeur: LIBERTE

Chaque jour, des torrents de nouvelles nous tombent dessus. Chaque minute, des trombes de données saturent notre environnement. On parlait beaucoup des pluies acides dans les années 1980… les informations qui pleuvent désormais en temps réel (mais qu’est-ce alors que le temps irréel ?) ont un pouvoir dissolvant infiniment plus grand. L’émiettement de la réalité, sa réduction en lambeaux de toutes sortes, a fini par nous faire croire qu’en traquant les moindres recoins du réel, en le serrant jusque dans ses manifestations les plus anodines, nous pourrions enfin nous approcher de sa vérité. En ma ...
Voir le panier

Contre-jour, No 44 : Benoît Jutras La pulsation tribale du monde

Date de parution : Janvier 2018

Éditeur: CONTRE-JOUR

La violence qui s’exprime dans les poèmes de Benoit Jutras tient d’une tentative de vivre l’intensité là où elle se trouve. Depuis ses premiers recueils (Nous serons sans voix, 2002 ; L’Étang noir, 2005), la voix brisée de Jutras s’énonce à partir d’un monde profondément fragmenté qui cherche dans les éclats éparpillés un reflet de quelque chose de supérieur, on n’ose dire d’une forme de transcendance tant cet univers poétique se compose avec des débris de poèmes qu’il serait étrange de ramener à ce qui nie le morcellement. Il n’est pas rare, to ...
Voir le panier

Liberté, No 307

Date de parution : Février 2015

Éditeur: LIBERTE

Des suffragettes aux féministes actuelles, chaque décennie a porté ses revendications, mais a aussi vu une pensée naître, un mouvement s’articuler et une parole être prise. Le féminisme s’emploie à lire le monde autrement. En ce début de vingt et unième siècle, nous avons voulu explorer ce que, spécifiquement, il permet de déchiffrer de la situation contemporaine. Que nous donne-t-il à voir qu’aucune autre lecture n’éclaire? 
Voir le panier

Estuaire, No 171

Date de parution : Décembre 2017

Éditeur: ESTUAIRE

Que faire quand le péril nous guette ? Le péril dit le danger, la menace qui peut frapper ce à quoi nous tenons – des êtres, des choses, le monde tel que nous le connaissons. C’est une inquiétude, un trouble, une épreuve même, dans la mesure où le péril sonne l’alarme et appelle une réaction, quelle qu’elle soit. Il indique une situation de crise : quelque chose décidément ne va pas, l’alerte est lancée, la détresse nommée. Il faut prendre des précautions, se protéger ou se défendre, résister ou s’opp ...
Voir le panier

Revue Le Sabord, No 108 : Silence

Date de parution : Octobre 2017

Éditeur: ART LE SABORD

Deuxième numéro d’un diptyque qui souligne l’importance, tant dans une perspective littéraire que visuelle, du sens de l’ouïe et des manifestations sonores et auditives. Revisitez avec auteurs et artistes les secrets que l’on tait, les confessions et les conspirations qui se terrent dans le clandestin. Plongez dans une retraite où le silence est maître, dans le recueillement par-delà les murmures. Honorez ce qui se cache derrière le vacarme. Auteurs : Philippe Arseneault, Geneviève Boudreau, Evelyne Gagnon, ...
Voir le panier

Lettres québécoises, No 167

Date de parution : Septembre 2017

Éditeur: LETTRES QUEBECOISES

Le numéro de septembre 2017 présente Audrée Wilhelmy en couverture. On peut y lire : L’autoportrait « La bête au corps ». Un portrait d’Audrée Wilhelmy par la professeure de littérature de l’Université York, Marie-Hélène Larochelle. Un questionnaire maison auquel a répondu l’écrivaine. Une entrevue sur ses lectures et le contenu de ses bibliothèques par Jérémy Laniel. LQ réitère l’importance d’une critique littéraire forte et y consacre son cahier le plus imposant. Plus d’une trentaine d’ouvrages y sont traités à chaque parution. Le magazine compte m ...
Voir le panier

Lettres québécoises, No 168

Date de parution : Décembre 2017

Éditeur: LETTRES QUEBECOISES

Le numéro 168 aborde l’oeuvre de Leonard Cohen.   On peut y découvrir : Une lettre par la poète Carole David. Les cinq moments littéraires de la carrière de Leonard Cohen par Chantal Ringuet. Le texte « Alimenter les dialogues intérieurs » sur les influences littéraires de Cohen par Emmanuel Kattan. Une entrevue avec Lewis Furey par Dominic Tardif. Un poème par Michel Garneau. Des illustrations de Mélodie Vachon Boucher, Michel Hellman, Pascal Girard et Jimmy Beaulieu. Une série de photos réalisée par Sandra Lachance. Les choix de la rédaction : tous les titres im ...
Voir le panier

Estuaire, No 169 : Enfances

Date de parution : Juin 2017

Éditeur: ESTUAIRE

En latin classique, infantia signifie « incapacité de parler » ; infans, « celui qui ne parle pas ». Suivant cette idée, on pense aux mots de Marguerite Duras : « Écrire c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit. » Quel rapport entre écrire et ne pas (savoir) parler ? Le rapprochement en est un de la création d’un monde imaginaire, à soi. Une expression silencieuse, aussi singulière que notre propre enfance. Entre l’écriture et l’enfance se conclut un pacte que l’absence (ou le manque) de langage ne peut écarter d’un cycle fécond, le tout premier de la vie, ...
Voir le panier

Estuaire, No 170

Date de parution : Septembre 2017

Éditeur: ESTUAIRE

Qu’est-ce qu’une forêt ? Un territoire, une idée. Un souvenir ou une invention. Un rêve même. C’est un lieu où on entre parfois sans savoir comment on va en ressortir. La forêt s’ouvre et nos repères s’éclipsent peu à peu. On met un pied devant l’autre et la route ne va plus de soi. Il y a peut-être un sentier, peut-être pas. On y trouve des arbres, des branches, des feuilles. Possiblement le bruit d’une rivière au loin, ou d’un animal qui s’esquive ou nous guette. La forêt est ...
Voir le panier
X

Navigation principale

Type de livres