Les trois carrés de chocolat

Collection : Mécanique générale
Paru le
Disponibilité en librairie :
Quantité
Papier Disponibilité ISBN: 9782922827811

Mélodie Vachon Boucher livre une première oeuvre à la fois déstabilisante et sensible : le récit d’une victime de viols qui tente de retrouver une intimité brisée. Un récit illustré qui va droit à l’essentiel, qui ne se veut pas un règlement de compte à l’endroit des agresseurs. L’auteure se concentre sur les sentiments ressentis par le personnage, sur sa résilience et sur sa guérison qui se fera avec trois carrés de chocolat.

Les libraires craquent

  • -Une suggestion bande dessinée par la librairie Monet

    « Rappelant le livre d'artiste par son style graphique et par la construction de ses planches, Mélodie Vachon Boucher nous offre, avec cette première bande dessinée, une oeuvre triste et humaine. Ce petit livre, bien qu'il se lise assez rapidement, est poignant et se doit d'être lu attentivement. C'est ce genre de livre qui peut se lire au complet avant d'aller se coucher, mais qui nous gardera éveillés, avec toute la charge émotive qui vient de nous être livrée. Ce n'est pas un livre déprimant, cependant. Bien que les évènements racontés soient durs à digérer et éveillent une certaine colère, c'est une oeuvre qui fait appel à la réflexion. Même s'il s'adresse principalement à un public adulte, je recommande ce livre à tout adolescent et jeune adulte. C'est un livre important. » - Thomas Blais Leblanc


  • Commenté dans la revue Les libraires par Julie Cyr, librairie Lu-Lu

    Une belle découverte que cette bande dessinée de Mélodie Vachon Boucher, dont le format et le contenu n’ont rien de banal. Il s’agit d’un court récit illustré, tout en naïveté et en simplicité, qui écorche et qui réconforte à la fois. La narratrice, victime de plusieurs viols, doit regagner son corps et sa sexualité un morceau de chocolat à la fois. Malgré le sujet difficile, il n’y a rien de lourd ou de déprimant dans ce texte touchant et plein d’espoir. Un livre intime, appuyé à merveille par des illustrations dépouillées et une écriture calligraphiée qui ajoutent à la nature des propos. À l’heure des discussions sur les notions de consentement et de viol, ce bijou devrait être lu par toutes les femmes et, surtout, par tous les hommes.

Les libraires vous invitent à consulter

Les 30e Bédéis Causa dévoilés!

Par publié le

Les Bédéis Causa ont été remis lors de la cérémonie qui se déroula au Musée de la civilisation de Québec, le vendredi 7 avril dernier. Pour sa 30e année, le Festival de la bande dessinée francophone de Québec a de quoi être fier de sa sélection : des albums de qualité, audacieux, qui s’inscrivent dans la modernité tout en ayant fait leurs classes du 9e art. Voici donc les élus! Grand prix de la ville de Québec Meilleur album de langue française publié au Québec par des auteurs canadiens. • La f

Les finalistes des Bédéis Causa dévoilés

Par publié le

Voilà déjà trente ans que le Festival de la bande dessinée francophone de Québec (1er au 9 avril prochain) remet ses Bédéis Causa, des prix qui soulignent les petites perles du 9e art, d’ici comme d’ailleurs. Voici, sans plus tarder, les finalistes choisis par un jury de libraires et de chroniqueurs de bandes dessinées. Grand prix de la ville de QuébecMeilleur album de langue française publié au Québec par des auteurs canadiens. • Les premiers aviateurs, de Alexandre Fontaine-Rousseau et Franc

Le meilleur de 2016 selon l'équipe des Libraires

Par publié le

Encore cette année, l’équipe des Libraires s’est lancé le défi de choisir ses meilleurs livres de l’année 2016. Chacun devait choisir cinq livres parmi les livres parus en 2016. Le choix est souvent déchirant! Comme notre pile à lire est toujours bien garnie et que l’année n’est pas terminée, plusieurs titres sont évidemment encore à découvrir. Mais sans plus attendre, voici nos lectures marquantes de 2016 : Les choix de Dominique Laëtitia Ivan Jablonka (Seuil) Le regard que jette Ivan Jablonk

Rentrée 2016 : Bande dessinée

Par publié le

À surveiller S’enfuirGuy Delisle (Dargaud) Avec ce nouvel ouvrage, Guy Delisle raconte les 111 jours de la prise d’otage d'un responsable d'ONG, survenue dans le Caucase, ainsi que la détention qui s’ensuivit. Chaque nouvel album de cet auteur est un incontournable, autant en raison de l’aspect documentaire qu’il apporte que pour la qualité et la fausse simplicité graphiques qui s’en échappent. Un nouveau coup de maître.     Zoothérapie Catherine Lepage (Somme toute)En quelques mots seulemen

Vous aimerez peut-être...

X