Les premiers aviateurs

Éditeur POW POW
Paru le

"On oublie souvent que l'échec occupe une place de choix dans l'histoire de la réussite; et celle des premiers aviateurs ne fait certainement pas exception à cette règle. Cet ouvrage retrace les grandes lignes de l'histoire de l'aviation en s'intéressant plus particulièrement à ses innombrables chutes ainsi qu'à la petite poulie qui fait que le rêve tombe toujours en morceaux."  

Les libraires craquent

  • Une suggestion d'Anne-Marie Genest par la librairie Pantoute

    Une belle folie de Desharnais et Fontaine Rousseau que cette BD-là! La genèse du projet (que l’on peut trouver sur le rabat de la quatrième de couverture) donne à elle seule le ton de cet ouvrage où l’humour prend assurément le pas sur la vérité historique. Comme dans La guerre des arts (Francis Desharnais, Pow Pow), la même case se répète au fil des pages, à quelques microdifférences près, mais on ne s’en lasse pas. Parce qu’ici, c’est le propos qui compte (parce que propos, il y a!), c’est par lui qu’on retrouve les thèmes existentialo-absurdes de Fontaine Rousseau et le sens du punch de Desharnais. Et, en cela, ils peuvent nous faire penser à Geluk quand il associe des légendes loufoques à des gravures anciennes. Bref, si vous êtes en manque de BD à la fois drôles et intelligentes, c’est Les premiers aviateurs qu’il vous faut!


  • Commenté dans la revue Les libraires par Anne-Marie Genest, librairie Pantoute

    Une belle folie de Desharnais et Fontaine Rousseau que ces BD-là! La genèse du projet (que l’on peut trouver sur le rabat de la quatrième de couverture) donne à elle seule le ton de cet ouvrage où l’humour prend assurément le pas sur la vérité historique. Comme dans La guerre des arts (Francis Desharnais, Pow Pow), la même case se répète au fil des pages, à quelques microdifférences près, mais on ne s’en lasse pas. Parce qu’ici, c’est le propos qui compte (parce que propos, il y a!), c’est par lui qu’on retrouve les thèmes existentialo-absurdes de Fontaine Rousseau et le sens du punch de Desharnais. Et, en cela, ils peuvent nous faire penser à Geluk quand il associe des légendes loufoques à des gravures anciennes. Bref, si vous êtes en manque de BD à la fois drôles et intelligentes, c’est Les premiers aviateurs qu’il vous faut!

Prix et formats

  • Disponibilité à confirmer par votre libraire

    Le site ne reflète pas l'inventaire de la librairie. Pour obtenir la disponibilité d'un produit, contactez-nous. Si le ou les livres commandés sont en inventaire, la commande sera traitée entre 1-4 jours. Si les livres ne sont pas en inventaire, votre libraire vous confirmera rapidement la durée du traitement prévue.

Voir le panier
Commande rapide

Pour activer l'option d'achat rapide, complétez une première commande et enregistrez vos informations de paiement.


Une fois l'option activée, connectez-vous à votre compte et commandez en 2 clics!

Les libraires vous invitent à consulter

Les finalistes des Bédéis Causa dévoilés

Par publié le

Voilà déjà trente ans que le Festival de la bande dessinée francophone de Québec (1er au 9 avril prochain) remet ses Bédéis Causa, des prix qui soulignent les petites perles du 9e art, d’ici comme d’ailleurs. Voici, sans plus tarder, les finalistes choisis par un jury de libraires et de chroniqueurs de bandes dessinées. Grand prix de la ville de QuébecMeilleur album de langue française publié au Québec par des auteurs canadiens. • Les premiers aviateurs, de Alexandre Fontaine-Rousseau et Franc

Vous aimerez peut-être...

X